Location Russia Russia

La majorité des Russes refusent que soit glorifiée la mémoire de Nikolaï Romanov

81:19 en faveur des bolcheviks

https://kprf.ru/pravda/issues/2018/74/article-61920/

La « PRAVDA » a déjà noté que dans un contexte social marqué par le rejet massif de la réforme des retraites, les autorités ont tout intérêt à rester discrètes au sujet du 100e anniversaire du déclenchement de la guerre civile en Russie.

Néanmoins, en rapport avec cette date, ainsi qu’avecle centenaire de l’exécution de la famille de Nikolaï Romanov, les résultats des sondages, qui donnent des résultats plus qu’explicites, gagnent à être connus.

Ainsi, au cours d’un récent sondage de VTSIOM sur la question: « Quelle position dans la guerre civile auriez-vous soutenu? » – 35% de nos contemporains ont répondu les bolcheviks et seulement 14% les gardes blancs. VTSIOM est le principal institut de sondage, pro-gouvernemental, du pays, et personne ne le soupçonnera de sympathie secrète pour les communistes ou le pouvoir soviétique. Par conséquent, nul ne peut nier que dans la situation de propagande antisoviétique et anti-communiste constante menée dans les médias, ce résultat reflète plus que de manière convaincante l’humeur de cette partie active de notre peuple qui n’a pas perdu sa dignité et sa mémoire historique.

Cependant, une véritable sensation a été faite par un sondage auprès des téléspectateurs, réalisé le 5 juillet par l’une des chaînes centrales – TVC – lors du populaire programme «Le droit à la parole». On pourrait rétorquer bien sûr que la question: «Pour qui es-tu, pour les bolcheviks ou pour le tsar? –n’a pas été formulée clairement d’un point de vue historique, puisque, si nous nous en tenons à la forme, le dernier tsar Nicolas II a combattu tous les révolutionnaires, et pas seulement les bolcheviks, et a perdu son pouvoir à cause de l’opposition frontale de toute la Russie. Mais ceci, nous le répétons, si nous adoptons une démarche formelle.

En fait, les téléspectateurs se sont vu offrir une sorte de référendum sur la personnalité de Nicolas II. Le résultat était juste meurtrier pour tous les antisoviétiques et les monarchistes en particulier. « Seulement 19 % des téléspectateurs se sont prononcés pour le tsar », 81 % pour les « bolcheviks ». Les critiques diront qu’une telle enquête ne peut pas être considérée comme strictement correcte d’un point de vue scientifique, car elle ne couvre pas tous les segments de la population, mais seulement sa partie active, qui regarde les programmes de télévision politique. Néanmoins, il est évident que la majorité de la population politiquement active rejette catégoriquement toute exaltation de la figure de Nikolaï Romanov, qui a perdu deux guerres et a finalement mis son pays au bord d’une catastrophe nationale, et que ce sont précisément les bolcheviks dirigés par V.I. Lénine qui ont sauvé le pays.

Cherkovets Oleg

source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *