Location Poland Poland

Le pCF et l’Humanité doivent être solidaires de nos camarades Polonais

par Danielle Bleitrach

Le 1er février 2018 en Haute-Silésie, s’ouvre le procès contre les militants du Parti communiste polonais. Ils sont menacés de prison pour avoir exprimé leur opinion sur la Pologne Populaire dans leur revue Brzask.

Alors qu’en Pologne, l’extrême-droite tient le haut du pavé et peut exprimer en toute liberté son adhésion au fascisme et son antisémitisme, l’Institut de la mémoire, ce ministère de la vérité orwellien qui a été institué et qui a compétence pour poursuivre les citoyens, pour supprimer les crédits aux historiens et à tous ceux qui font un travail historique, agit en toute imponité en Europe.

Nos camarades en sont les victimes.
contre les militants du Parti communiste polonais menacés de prison pour avoir exprimé une opinion dans leur revue Brzask, de nombreux courriers ont été adressés à la mi décembre
à la mi-décembre à Monsieur Tomas Mlynarski, ambassadeur de Pologne à Paris, et Monsieur Henri Dudzinski, consul honoraire de Pologne à Lille.

J’ai personnellement adressé un courrier, tous ces courriers sont restés sans réponse à ce jour.

Nous devons donc passer à un niveau plus élevé. Il serait urgent que le PCF et l’humanité se fasse l’écho de ce procès indigne et contribuent à l’audience du rassemblement devant l’ambassade de Pologne.

* Rappel : rassemblement de solidarité avec les communistes polonais
le samedi 27 janvier à 14h 30, devant l’ambassade de Pologne,
1, rue Talleyrand à Paris (7e)

source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *