Location Poland Poland

La répression continue en Pologne

La répression contre les opposants supposés “pro russes” continue en Pologne: Mateusz Piskorski, militant anti-OTAN emprisonné sans jugement depuis 1 an et accusé “d’espionnage pro russe” pour avoir organisé des manifestation anti-OTAN a été violemment frappé par un policier lors d’un transfert.

La Pologne, membre de l’Union Européenne n’en a rien à faire des droits de l’hommes, afin de satisfaire les exigences de la politique guerrière de l’OTAN.
L’Union Européenne, si prompte à critiquer la Russie, la Tchétchénie ou la Syrie, ferait mieux de balayer devant sa porte. Bien sur, l’Union Européenne s’émeut des réformes du tribunal constitutionnel que le gouvernement polonais a mises en place, mais le droit d’expression pour les opposants au régime ultralibéral, c’est pas son problème.

Ne laissons pas la brutalité policière devenir la norme!

L’emprisonnement illégal de cet homme n’a que trop duré et ce sans que personne ne réagisse en Europe!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *