Tag Archives: Diplomatie

Génocide au Rwanda : un ordre officiel de l’Elysée accablant pour Paris

Selon la revue « XXI », un ordre officiel avait été donné pendant l’opération « Turquoise » de réarmer les génocidaires des Tutsi, quelques mois après les massacres.

La revue XXI publie, mercredi 28 juin, une enquête sur le rôle de la France lors du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994, qui affirme que les autorités françaises ont sciemment réarmé les responsables des massacres, violant ainsi l’embargo sur les armes décrété par l’Organisation des Nations unies (ONU) dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Explainer: World reaction to Iran-Saudi hostilities

Diplomatic row between Mideast heavy weights has triggered various global responses – here’s what they’re saying:

Diplomatic tensions between Saudi Arabia and Iran began with the kingdom’s execution of 47 people convicted of terrorism charges – including a prominent Shia cleric – and later saw attacks on Saudi diplomatic posts in the Islamic Republic.

France | En Crimée, les gens sont “heureux” d’être Russes

De retour de leur visite controversée en Crimée, plusieurs parlementaires français affirment avoir rencontré des habitants « heureux d’être revenus en Russie ».
D’après le groupe de parlementaires français qui revient d’une visite controversée en Crimée , les habitants là-bas sont « heureux d’être revenus en Russie » et « soulagés de ne pas connaître la guerre (…) que certains connaissent dans les régions de Lougansk et Donetsk », a notamment déclaré le député de droite Thierry Mariani, lors d’une conférence de presse à Moscou.
«  Chacun sait que la situation qui fait que la Crimée est redevenue russe est durable », a-t-il également observé, dénonçant une « situation qui s’apparente à un blocus ». La Crimée a été annexée par Moscou en mars 2014 après un référendum contesté et qualifié d’illégal par Kiev et les Occidentaux. L’Union européenne a pris des sanctions qui interdisent notamment les activités touristiques en Crimée.
« Manque de respect » pour l’Ukraine
Très médiatisée en Russie, la visite de deux jours de cette délégation d’une dizaine de parlementaires pour la plupart membres des Républicains a été dénoncée par le ministre français des Affaires étrangères comme une violation du droit international et par Kiev comme un « manque de respect » pour l’Ukraine.
« J’ai eu le sentiment que les habitants de la Crimée étaient soulagés de ne pas connaître la guerre », a relevé de son côté le député Claude Goasguen. « Est-ce que ce soulagement doit être critiqué ? Je ne crois pas ». « Quand on voit un peuple heureux de ne pas connaître la situation (de la région ukrainienne en guerre du) Donbass et qui vous dit que c’est le référendum qui permet d’être en paix, la moitié du terrain est fait », a-t-il ajouté.
Le sénateur Yves Pozzo di Borgo a de son côté déclaré souhaiter « que l’ensemble des parlements européens puissent envoyer des missions en Crimée pour voir en fait que la situation n’est pas celle que les médias européens reproduisent ». Il n’a par ailleurs pas manqué de documenter très largement sa visite sur Twitter en postant bon nombre de photos.