Tag Archives: anti-communist law

Poland | Le pCF et l’Humanité doivent être solidaires de nos camarades Polonais

par Danielle Bleitrach

Le 1er février 2018 en Haute-Silésie, s’ouvre le procès contre les militants du Parti communiste polonais. Ils sont menacés de prison pour avoir exprimé leur opinion sur la Pologne Populaire dans leur revue Brzask.

Alors qu’en Pologne, l’extrême-droite tient le haut du pavé et peut exprimer en toute liberté son adhésion au fascisme et son antisémitisme, l’Institut de la mémoire, ce ministère de la vérité orwellien qui a été institué et qui a compétence pour poursuivre les citoyens, pour supprimer les crédits aux historiens et à tous ceux qui font un travail historique, agit en toute imponité en Europe.

Poland | Call for the condemnation of the anti-communist persecution in Poland

Anti-communist persecution against the Communist Party of Poland continues. On 27th of November the court proceedings will restart. The judicial prosecution based on charges of propagating communist ideology in the “Brzask’newspaper and on the party’s website continues for two years.

Ukraine | A chilling rewriting of history is taking place in Ukraine

Ukraine’s Communist Party leader Petro Symonenko speaks to Ben Chacko about the Institute of National Memory and the wave of destruction engulfing his country


CLASHES over the removal of statues to Confederacy leaders in the United States have dominated headlines over the past month.

Poland | Les communistes résistants du bassin minier, soudain enjeu politico-urbain en Pologne

Lorsque la municipalité polonaise de Walbrzych (Basse-Silésie) a dû débaptiser certaines rues qui portaient le nom de communistes polonais passés par la France et ayant combattu le nazisme, le sang des défenseurs de la mémoire sociale des mineurs du Nord n’a fait qu’un tour…

Poland | Débaptisations de rues en Pologne : une atteinte à la mémoire des luttes

Enseignant-chercheur à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO / Paris), historien, géopolitiste, Bruno Drweski, revient sur le processus dit de “décommunisation” en cours en Pologne.

Une loi votée par les députés polonais en avril 2016, impose aux collectivités locales d’effacer de l’espace public (rues, équipements, etc.) tout référence au « communisme ». Que traduit-elle à vos yeux ? Peut-on parler d’une volonté du gouvernement polonais de revisiter l’histoire dans un sens ultranationaliste et clérical ? S’agit-il de gommer de la mémoire tous les aspects positifs de la République populaire de Pologne (1944 – 1989) ?