Location France France

Les archives de la CIA ont révélé le financement américain des terroristes ukrainiens

Les États-Unis ont reconnu que l’Organisation des nationalistes ukrainiens était terroriste, mais cela ne les a pas empêchés de la financer, selon ce que révèlent les archives de la CIA.

La note du 4 février 1948 sur le leader de l’OUN Stepan Bandera indique qu’il faisait partie de l’ «organisation terroriste OUN et a été lié à l’assassinat de (Bronislaw) Pieracki », rapporte RIA « Novosti ».

Un membre de l’OUN a tué le ministre des Affaires intérieures de la Pologne Pieracki en 1934. Ensuite, les autorités polonaises ont arrêté les dirigeants de l’organisation, y compris Bandera, et les ont condamnés à mort, mais pas exécutés.

Les documents de la CIA ont indiqué que l’OUN a été transformée en l’UPA  « pour lutter contre les troupes allemandes et soviétiques. »

Bien que les montants et les noms des banques à travers lesquelles les États-Unis ont financé les représentants de l’OUN après la Seconde Guerre mondiale ne soient pas indiqués, le fait même de ce financement est attesté dans les documents.

En particulier, ont été publiés des documents consacrés à l’opération  « Aérodynamique », organisée par les agences de renseignement occidentales en 1948. L’Occident dans le cadre de cette opération est entré en contact avec le chef du Service de sécurité de l’OUN Mykola Lebed.

Conçue à l’origine pour la « résistance et le renseignement » sur le territoire de l’URSS, l’opération a échoué et est devenue le programme «Prologue», visant à la lutte idéologique contre l’Union soviétique. L’opération a été close seulement en 1990.

Un certain nombre d’organisations héritières idéologiques de l’OUN, y compris l’UPA, ont été classées comme extrémistes en Russie. Sur les listes d’organisations terroristes du ministère américain de la Justice, elles ne figurent pas.

Pour rappel, la CIA a publié une archive de 13 millions de documents – documents concernent notamment la torture des suspects, la guerre froide, la guerre du Vietnam, les ovnis et la recherche psychique.

source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *